Les salariés français réclament la parole

[Lu sur le Net] Près de 4 travailleurs français sur 10 (42 %) estiment ne pas avoir suffisamment leur mot à dire dans leur entreprise. C’est ce qui ressort d’une étude menée au niveau européen par SD Worx auprès de 500 salariés interrogés en Belgique, en en Allemagne, en Autriche, en France, en Irlande, au Luxembourg, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suisse.

La taille de l’organisation semble déterminante et a une influence majeure sur la satisfaction des travailleurs français quant au degré de participation dans leur entreprise. Ainsi, plus l’organisation est grande, moins les collaborateurs sont satisfaits de leurs possibilités de participer à son « orientation ». Plus la communication est ouverte, plus les collaborateurs soutiennent la stratégie. La taille de l’entreprise détermine également la qualité du lien entre l’employeur et le travailleur. Plus elle est grande, plus une distance qui se creuse entre les deux parties est importante. Alors que près de 7 collaborateurs sur 10 (68 %) dans les entreprises avec moins d’une centaine de travailleurs se sentent encore impliqués, ce pourcentage tombe à 54 % dans les organisations avec plus de 500 collaborateurs.

En savoir plus sur cette étude grâce à Blog-emploi.com

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *